×

Les jours infinity

Jusqu'à 200€ offerts !

J'en profite
Ma fille est une putainMa fille est une putainMa fille est une putain Ma fille est une putainMa fille est une putainMa fille est une putain
UltraHD 4K Bande annonce Voir la bande annonce du film Ma fille est une putainVoir la bande annonce du film Ma fille est une putainVoir la bande annonce du film Ma fille est une putain
Voir la bande annonce du film Ma fille est une putainVoir la bande annonce du film Ma fille est une putainVoir la bande annonce du film Ma fille est une putain

Ma fille est une putain

Photos
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Ma fille est une putain
Infos
Durée : 115 min.
Audio :
Sous-titres :
Studio : Marc Dorcel
Année de production : 2015
Réalisé par : Liselle Bailey

Malgré son jeune âge, Léa est une véritable putain ne connaissant aucune limite. Exactement comme sa mère…

Tout juste âgée de 19 ans, Léa est déjà une experte en plaisirs et maîtrise l’art de la séduction sur le bout des doigts. Dès que son père a le dos tourné, elle se jette sur de parfaits inconnus et leur montre l’étendue de ses talents lubriques. Il est impossible de résister aux avances de cette jeune femme obsédée par la jouissance.

Cinq ans auparavant, Chloé, la mère de Léa, avait été prise en flagrant délit d’adultère par son mari. Baisée en double pénétration par deux inconnus au beau milieu du salon, elle laissait éclater au grand jour sa nymphomanie. Aujourd’hui, alors que son père n’est toujours pas tout à fait remis de ce traumatisme, il est évident que Léa suit les traces de sa mère…

Cuisiniers, déménageurs ou hommes mariés rencontrés par hasard sur une aire d’autoroute, dès que Léa croise le regard d’un mâle, ses pulsions prennent immédiatement le dessus et elle ne peut s’empêcher de passer à l’action à la moindre occasion. Fellations volées dans les toilettes, caresses saphiques, baises sauvages à l’arrière des cuisines d’un restaurant ou trios survoltés au beau milieu du salon avec deux inconnus, Léa veut toujours plus de sexe, d’orgasmes et de sperme…

Vous aimerez aussi