×

Happy hour

Up to €69 free!

Save now

Stoya

Stoya
Stoya
Stoya
Stoya
Stoya
Stoya
Stoya
Stoya
Stoya
Stoya
Stoya
Stoya
Stoya
Stoya
Stoya
Stoya
Stoya
Stoya
American
Brune
Small Tits
31
movies

Her latest movie

Best of sexual FreaksBest of sexual FreaksBest of sexual Freaks

Biography

Stoya est née aux États-Unis en 1986 de mère écossaise et de père serbe. Elle cultive dès son plus jeune âge l'amour des technologies. Son père est informaticien chez Incredible Technologies. Il lui apprend à jouer avec le DOS et à coder. Stoya a toujours été indépendante, enfant non-scolarisée elle obtient son diplôme du secondaire avant l'âge de 16 ans.

Elle quitte la Caroline du nord pour le Deleware pour y entreprendre des études de stylisme au College of Art & Design. Après un semestre, elle se voit contrainte de quitter la ville en délicatesse avec les autorités locales.

Elle atterri à Philadelphie où elle assiste aux cours d'été de l'Université des Arts. Pour financer ses études, elle enchaîne les petits boulots. Elle distribue des prospectus dans les boites aux lettres, fait du secrétariat et est aussi Go-Go la nuit. Parallèlement à cela, elle joue dans des clips vidéos de groupes confidentiels de la scène undergroud locale.

C'est une passionnée d'art et de mode, elle aime confectionner ses propres vêtements qu'elle porte ensuite. Ses lectures reflètent une nature curieuse et geek, elle affectionne les livres de science-fiction, de magie et de phénomènes surnaturels.

Côté porn, elle commence par poser pour des amis. Sa curiosité pour le BDSM et son activité sur des groupes de discussion fétichistes sur le web, lui font découvrir le porno et ses multiples facettes. Ces goût se portant essentiellement sur des films avec un parti pris artistique fort et/ou fétichistes.
Elle passe du côté pro et devient mannequin de charme pour des sites alt-érotiques. Les sites la courtises pour qu'elle ne se contente plus uniquement de photo et fasse aussi de la vidéo. En 2007, elle tourne sa première scène de sexe dans Stoya Viedo Nasty et cette même année elle commence vraiment le X chez Digital Playground où elle signe un contrat d'exclusivité.

En 2009, elle tourne The Kingpin of Pain son premier film conventionnel. Elle tournera ensuite de nombreux films comme Pirates II, un des plus gros budget de film de l'histoire du porno.

Son indépendance et son style underground alliés à une plastique de danseuse lui valent une aventure avec le chanteur américain Marylin Mason. Une idylle très courte qui entrainera le chanteur hors de sa relation avec Evan Rachel Wood, un temps.

La pornographie est pour elle un moyen d'explorer sa sexualité et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle prend les choses très au sérieux puisque qu'elle privilégie les relations courtes pour ne pas que la monogamie l'empêche de donner le meilleur d'elle-même dans les films porno. Cette façon d'être et son talent font d'elle la meilleure révélation féminine aux AVN Awardsen 2009.

Elle aime à dire qu'elle est féministe mais pas sa profession. Elle est une fervente activiste du porno légal et payant.

...